L'ouragan Irma reste très actif dans les Caraïbes

On a relevé un vent maximum (moyenné sur 1 minute) estimé à 296 km/h, avec des rafales de 361 km/h. Il s'agit donc d'un cyclone tropical de catégorie 5, soit le niveau maximum de l'échelle de Saffir-Simpson.

Ce vendredi matin, le centre de l'ouragan se trouvait au dans le sud des Bahamas, et devrait poursuivre sa trajectoire vers l'ouest-nord-ouest, entre les Bahamas et Cuba ce vendredi et ce samedi. La plupart de ces régions sont en alerte. Irma pourrait ensuite menacer la Floride et la Georgie dimanche ou lundi mais, à un telle échéance, l'extrapolation de la trajectoire présente encore des incertitudes.


Jusqu'au prochain week-end, l’œil du cyclone se déplacera au-dessus des eaux chaudes avec peu de cisaillement de vent; ce qui contribuera à alimenter le système en humidité et maintiendrai la structure de l’ouragan. Par conséquent, Irma conservera une forte intensité et pourrait ainsi rester en catégorie 5 jusque ce vendredi inclus, avant une possible rétrogradation au niveau 4 ce samedi (ce qui constitue encore un ouragan majeur) en cas d’une augmentation de cisaillement de vent.

 

 

Prévision de trajectoire d'IRMA fournie par le NOAA, ce vendredi 08/09/2017.

Prévision de force des vents engendrés par IRMA, par le NOAA ce vendredi 08/09/2017.

Image satellite infrarouge d'IRMA, ce vendredi 08/09/2017.